L’ÉVANGILE DANS LE CALENDRIER :
MARC RÉVÉLÉ PAR LA LITURGIE JUIVE


Par DENIS GRENIER

Qu’est-ce qu’un évangile ?
Quel rôle devait-il jouer dans la première Église ?


La plupart des experts vous diront que les évangiles sont le fait de communautés chrétiennes hellénistiques situées à Antioche, à Éphèse ou à Rome, et que leur rôle premier était d’affermir les chrétiens dans leur foi au Christ Sauveur.

L’auteur a dû revoir en profondeur cette position lorsqu’il s’est rendu compte que l’Évangile de Marc avait été conçu pour être appris (c’est-à-dire mémorisé) sur un cycle liturgique d’un an, suivant le calendrier et les fêtes d’Israël, de même que chacune des péricopes de la Torah et des Prophètes qu’on lisait chaque sabbat à la synagogue. À l’évidence, tout le texte de l’évangile avait été distribué sur le calendrier à raison de deux énoncés par jour, à l’exception des sabbats, où une pause était observée. Il était donc possible d’inscrire le cycle de Marc avec grande précision dans son calendrier de façon à reconstituer tout le programme d’apprentissage.

L’auteur retrace chacune des étapes de la recherche qui l’a mené à revoir en profondeur sa lecture d’un évangile. Dans un style vif, clair et accessible, il jette un nouvel éclairage sur l’origine de cette tradition et son enracinement dans la foi et la culture des Juifs.

© 2004 Éditions Pictogram – 274 pages

Pour placer une commande :

Lecteurs du Canada et des États-Unis : Cliquez ici
Lecteurs européens : Éditions Émeth

Lire les trois premières pages :

page 3

page 4

page 5

Recension de
L'Évangile dans le calendrier